Accueil Chevreuse
Visite du Château de Chevreuse

Visitez la ville de Chevreuse et son château de la madeleine.

 

château de Chevreuse à la Madeleine

 

Le château de la Madeleine domine la ville de Chevreuse. Depuis les remparts, vous observerez un panorama de la vallée de Chevreuse. Le château de Chevreuse est géré par le parc naturel de la vallée de Chevreuse. contactez la maison du parc pour tous renseignements : tarifs et horaires de visite.

 

Le château de la madeleine, château de Chevreuse a été construit entre le XIe et le XIVe siècle. Autour du château a été batti une forteresse. La Maison du Parc se trouve (qui gère le parc régional de la vallée de Chevreuse) à l'intérieur la forteresse du château de Chevreuse. Visitez le musée du château et ses caves. Montez sur les remparts du château de Chevreuse entre les deux tours carrées pour plonger sur la vallée et voir la ville de Chevreuse. Accéder au château par son pont-levis et visitez les tours ainsi que le donjon d'époque.

Afin de mieux de contempler la splendeur de ce chateau, nous vous conseillons de le visiter en randonnée vtt.

 

 

 

 

La ville de Chevreuse

La ville de Chevreuse est une commune française située dans les Yvelines, à la limite du département de l’Essonne, au bord de l’Yvette, rivière principale de Chevreuse. Étant la dernière commune à être incluse dans l’unité urbaine de Paris, elle se situe au centre de la vallée de Chevreuse. A proximité des communes de Milon-la-Chapelle, Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Choisel, elle était connue autrefois comme un des châteaux forts des environs de Paris. Très attachée à son passé culturel, elle est reconnue depuis le XXème siècle comme un des lieux touristiques les plus prestigieux de la région d’Ile-de-France !

Cette ville est aujourd’hui un village paisible d’environ 6000 habitants. Marquée de son époque, chevrotins et chevrotines profitent du décor de cette petite ville pour découvrir son Histoire qui a commencé avec les carolingiens. Dès le début de l’époque médiévale, Chevreuse devient un bourg de plus en plus important. Plus les siècles passèrent et plus ce village prenait une place primordiale dans la région. Dès le XIXème siècle, avec l’arrivée du chemin de fer et la construction du château de Méridon, à proximité du château de Breteuil, Chevreuse était devenue un lieu de villégiature très fréquenté des Parisiens, notamment de la grande Bourgeoisie. Mais à partir du XXème siècle, avec l’apparition de l’urbanisation et le développement de nouveaux moyens de transport, cette région devient résidentielle, plus moderne avec la disparition de son côté rural et agricole propre à la ville.

Ville active et axée sur le bien être de ses habitants, les activités et associations proposées sont pour tous les goûts ! Des clubs culturels tel que le club de bridge pour les seniors, des clubs sportifs pour les jeunes, des promenades et ballades à vélos pour les Amoureux de la Nature sont disponibles afin de satisfaire les envies de chacun et des touristes venus visiter ce joli petit village et découvrir son merveilleux patrimoine.

Nous ne pouvons parler de Chevreuse sans évoquer le prieuré Saint Saturnin édifié au Xème siècle, l’Eglise Saint-Martin datant du XIIème siècle et surtout le château de la Madeleine qui domine la ville et donne une vue splendide sur cette vallée alimentée par l’Yvette. Cette forteresse a été construite au milieu du XIème siècle, entre 1030 et 1090,  avec un fort enjeu pendant le Moyen-âge. Il possède un magnifique donjon d’époque construit au XVème siècle. De nombreuses personnalités historiques sont passées dans ce château, notamment le dramaturge Jean Racine qui a demeuré dans ce château en 1661 et le roi Louis XIV qui a possédé ce château qu’il a ensuite cédé quelques années plus tard aux Dames de Saint-Cyr. Reconnu propriété du département des Yvelines qu’en 1981, c’est huit ans après, en 1989, que ce château accueille la Maison du parc naturel régional de la vallée de Haute Chevreuse et héberge son siège. Ce parc, se trouvant sur la partie Ouest du Hurepoix, ouvre sur les plaines céréalières de Beauce, plus au Sud. Il raconte le passé traditionnel et rural de la ville de Chevreuse et s’attache à préserver les espaces naturels de la région composée de vallées, de plateaux et de coteaux brisés. Chevreuse a su garder son caractère villageois d’origine à la limite de la banlieue parisienne et de la ville nouvelle.