Accueil Les Sangliers
Les Sangliers de la forĂȘt de rambouillet PDF Imprimer Envoyer

Les sangliers de la foret de rambouillet :

 

 

des sangliers de rambouillet 02 le sanglier de rambouillet 01 rambouillet sangliers dans la foret 12 rambouillet sangliers rambouillet 17 sanglier foret de rambouillet 09 sangliers dans la foret de rambouillet 10 sangliers dans la foret rambouillet 16 sangliers de rambouillet 03 sangliers de rambouillet 04 sangliers de rambouillet 05 sangliers de rambouillet 06 sangliers de rambouillet 07 sangliers de rambouillet 08 sangliers espace rambouillet 11 sangliers foret saint lerger en yvelines 14 sangliers rambouillet montfort 15 sangliers sous bois gambaiseuil 13

 

Le sanglier possĂšde un corps volumineux. Sa grosse tĂȘte est prolongĂ©e d'un groin. Il est armĂ© de canines impressionnantes appelĂ©es les dĂ©fenses. Plus le sanglier est ĂągĂ© plus les dĂ©fenses sont longues. Son pelage est plutĂŽt sombre, un mĂ©lange de brun et gris marquĂ©s. Un mĂąle peut peser jusqu'Ă  150 kilos. Une femelle pĂšse environ 10 kilos. Sa queue se termine par des poils longs appelĂ©s pinceau. Le sanglier est un animal intelligent, puissant et rapide. Il peut atteindre 70 kilomĂštres par heure. Il a des petits yeux, des oreilles dressĂ©es et des courtes pĂątes.

 

La période du rut du sanglier se situe en decembre normalement. La durée de la gestation est de 110 jours. Son mode de reproduction est vivipare. Les petits du sanglier sont les marcassins roux avec des rayures brunes. Ils naissent par portée de 4 à 10.

 

Le sanglier dort 14 heures par jour. Le sanglier a un mode de vie nocturne et familial. Le sanglier est omnivore. Il mange des racines, des bulbes, des glands, des fruits et des insectes, des vers, des escargots... Surtout vĂ©gĂ©tarien, le Sanglier consomme des glands, des racines, des tubercules. Il s'attaque volontiers Ă  des cultures de maĂŻs, betteraves ou pommes de terre proches de la forĂȘt.

 

Il vit dans les milieux Ă  couvert Ă  vĂ©gĂ©tation dense, en forĂȘt, dans le maquis, en groupes familiaux dont sont exclus les vieux mĂąles.