Accueil Saint Leger en Yvelines
Saint Leger en Yvelines

Paysage de Saint Léger en Yvelines

La ville de Saint Léger en Yvelines vous accueille avec son étang et le chant de ses canards agités.

 

saint leger en yvelines

 

La commune de Saint Léger en Yvelines date de la préhistoire.

 

Saint Léger en Yvelines fut la grande ville de la foret des yvelines. Elle se trouvait au centre du territoire des carnutes qui s'étendait de la seine à la loire. De nombreuses voies romaines se trouvent à proximité du village. St Léger en Yvelines était la grande cité de la foret de Rambouillet, au moyen age, lorsque rambouillet n'existait pas encore.

 

St leger s'appelait à l'époque saint jean baptiste. A l'origine les haras royaux étaient situés autour du chateau de saint leger en yvelines. Le château fut détruit et les haras déplacés. A ce jour, vous trouvez beaucoup de haras dans la région par exemple aux bréviaires.

 

Les endroits à visiter dans saint leger en yvelines :

La citerne de la muette encore visible aujourd'hui, date aussi de cette époque. Fabriquée de pierre et de briques, elle alimentait le château en eau.

L'église et son clocher sont construits dans la foulée. Au XIème siècle saint jean baptiste devient saint léger en yvelines et c'est l'église qui s'appelle alors Saint-Jean Baptiste.

A voir absolument, le vestige d'un dolmen de l'époque néolithique à environ 2 km du village : la pierre ardoue à proximité de la maison forestière du boquet.

Le chateau de chevreuse qui est dans la vallée de Chevreuse est à visiter. Le chateau de la Madeleine de la ville de Chevreuse fut construit entre le XIe et le XIVe siècle.

 

Saint-Léger-en-Yvelines

Située au cœur du massif forestier de Rambouillet, la commune de Saint-léger-en-Yvelines doit son nom à L’évêque Léger d’Autun, un martyr du VIIème siècle qui s’était beaucoup impliqué dans la politique de la monarchie mérovingienne. Il a été assassiné en l’an 678 par son ennemi, Ebroïn, personnage violent et despotique qui l’aurait noyé dans un étang de la forêt d’Yvelines. Autrefois, cette commune s’appelait Saint Jean Baptiste. Par la suite, c’est l’église de cette commune qui prit ce nom, en hommage aux haras royaux situés autour du château de Saint Léger.
Un livre a même été consacré à cette commune française «Voyage à Saint Léger ». Datant de 1827  et écrit par Jean-Pierre-Jacques-Auguste de Labouïsse-Rochefort, il retrace et décrit l’intimité qu’avait le poète Stanislas de Boufflers lors de son séjour dans la commune de Saint Léger en Yvelines. Les Léodégariens et Léodégariennes sont fiers de la richesse historique de leur commune.

Le blason de Saint-Léger-en-Yvelines :

De gueules au chêne d'argent, au chef cousu de France Moderne.

blason de saint leger en yvelines

 

Son Histoire commence dès la Préhistoire, avec la construction d’un vestige de Dolmen « la Pierre Ardoue », reconnu  monument historique depuis 1924, situé à deux kilomètres au Nord-Ouest du village. Durant l’époque Gallo-Romaine, les Carnutes, un peuple de la Gaule celtique, occupaient le cœur du territoire. Mais dès le Moyen Age, alors que Rambouillet n’existait pas encore, Saint Léger devient, en 987, la propriété d’Hugues Capet, premier souverain de la dynastie capétienne. Pendant cette période historique a été construit la citerne de la Muette, une citerne de pierres et de briques qui alimentait autrefois le château en eau. A partir du XIIème siècle, la comtesse Béatrice de Montfort   récupéra la propriété du château.


Dès le début du XVIème siècle, la commune commence à se développer, en construisant un nouveau château et en regroupant les maisons de ses habitants autour de l’Eglise. Mais c’est à compter du XVIIIème et XIXème siècle que les développements de la ville et de ses alentours prennent de l’ampleur, notamment avec la construction de routes et de ponts et l’installation d’une école autre que celle de l’Eglise en  1839. D’autres monuments appartenant à la ville de Saint-Léger-en-Yvelines font la richesse de son Histoire, parmi lesquels l’Eglise Saint Jean Baptiste, une église catholique  datant du début du XIème siècle et son clocher construit deux siècles plus tard, au XIIIème siècle.

Composée d’environ 1500 habitants, cette commune rurale est quasiment couverte par la forêt de Rambouillet qui a été aménagée en 1844, au Sud du département des Yvelines, sans compter les clairières propices aux cultures, les 126 hectares d’espaces verts et le château du Planet à l’Ouest de la commune. La Vesgre est la rivière principale qui traverse la commune. Saint-Léger-en-Yvelines est membre de la Communauté de Communes des Etangs depuis la fin de l’année 2004.

Plusieurs associations animent cette petite commune : des clubs sportifs, des associations pour la chasse, la pêche, la musique et  la culture. Ville très attachée aux traditions et très active, avec plus de cinquante activités proposées tout au long de l’année, elle organise également des événements culturels et de loisirs : la journée de la pêche, des concerts, des spectacles réalisés par des enfants…

L’Histoire très riche de la commune de Saint-Léger-en-Yvelines fait sa force et son originalité, sans oublier le plaisir et la joie de ces habitants et des touristes venus visiter ce petit coin de paradis, à neuf kilomètres du parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse.